Bost Joko, Bost Kirol

Xoko – Bota Luze – Jeu de Paume – Pasaka et Xare

Présentation du Pasaka au Prince Edward

Le prince Edward d’Angleterre (4 ème fils de la reine d’Angleterre) est venu en visite dans les Pyrénées Atlantiques autour du jeu de paume, l’occasion pour Pilotazain de lui présenter le Pasaka, un héritier direct du jeu de paume.

Sauvegarder et promouvoir le PATRIMOINE Pelote Basque

Organiser des événements pour partager notre amour de la pelote basque

Explication de texte  :

Avant de tenter d’expliquer ce que peut révéler le concept de Pelote Basque, sachons que bien d’autres que Pilotazain ont abordé le thème de diverses façons : par l’histoire, par l’inventaire des instruments, des installations, etc…
Nous essaierons, de notre côté, de réfléchir aux questions que chacun(e) peut se poser.
La pelote, c’est quoi ? Le Petit Larousse nous dit, se référant à l’étymologie « Du latin pila, balle ». Y a-t-il confusion ? En matière de Pelote Basque, on joue souvent avec des pelotes , parfois avec des balles et il paraît légitime de classer ces jeux dans la famille des Jeux de Balles et de Pelotes.
Essayons, pour ce qui nous concerne, de clarifier ces termes.

1°/Pelote : au sens propre, le mot fait penser à une boule plus ou moins sphérique faite d’un fil de laine enroulé sur lui-même. La personne l’ayant confectionnée s’est rendue compte par expérience, ou apprentissage, qu’elle avait là un objet plus pratique à manipuler et utiliser pour tricoter ou tisser, puis ranger, qu’un écheveau trop vite prêt à s’emmêler.
Notre pelote sera confectionnée avec le même geste et notamment, entre autres, avec le même matériau, certes plus soigneusement, pour obtenir une sphère parfaite qui ne provoquera pas de faux rebonds sur une aire de jeu bien plane. Ce geste traditionnel d’une main est, depuis déjà des décennies, effectué par la machine chez de nombreux fabricants. Cela constitue un progrès et permet d’obtenir des pelotes plus homogènes et conformes aux normes en vigueur, tout en facilitant le travail de l’artisan pour répondre au plus près aux demandes de pilotari exigeants.
Mais la laine n’est pas le seul matériau entrant dans la confection de nos pelotes.

En voici le processus simplifié : 
*au départ, une bille sphérique de bois tourné. Généralement du buis, matériau solide et commun au Pays Basque et environs. Parfois une bille de plastique ou de caoutchouc. Elle aura une double fonction : d’une part, faciliter le travail d’enroulement sur elle du matériau suivant pour obtenir plus aisément la sphère recherchée;- d’autre part, donner à l’impact de la pelote terminée contre le mur, l’instrument, au sol, ou dans la main, un son (le « klask ») qu’appréciera tant le joueur que le spectateur.
*Autour de cette bille, on va donc entourer l’élément qui lui confèrera le rebond désiré pour rendre le jeu plus ou moins vif et confortable à la fois : du caoutchouc sous forme de bandes d’élastique ou de latex.
*Suivra la laine. Elle permettra progressivement d’atteindre presque le poids et le volume désirés, vérifiés à chaque étape. Son rôle est, avec un autre objectif de durée, d’amortir aussi les impacts cités. Car la laine est un matériau fragile. Elle sera donc elle-même entourée de fil de coton, plus résistant, et qui sera même cousu dans la masse de la laine pour mieux la maintenir.
*Le tout sera entouré de deux formes en 8 de cuir mouillé pour l’assouplir, cousues soigneusement  entre elles.

 

En séchant, le cuir se rétractera autour de cet ensemble de matériaux pour les stabiliser au mieux dans la forme sphérique et le diamètre adéquat.
On a ainsi obtenu une pelote, confectionnée (à la main en totalité, ou en partie à la machine) de façon artisanale comme l’était la pelote de laine originelle, à partir d’éléments différents le plus souvent naturels, donc de composition hétérogène.
Ainsi faites aux caractéristiques 

 

normalisées, les pelotes sont

 

utilisées dans toutes les spécialités de compétitions traditionnelles dites « de cuir », directes et indirectes.

Des pelotes non normalisées et utilisables en loisir et ou initiation sont disponibles pour tous niveaux de loisirs.
Et donc, quelle différence avec une balle, et y en a-t-il une ?

 

2°/Balle : Le Petit Larousse nous dit, se référant cette fois à l’origine « de l’italien ‘palla’ : petite pelote …». La confusion crainte semble avérée. On ne peut pourtant pas confondre une balle de pistolet ou de fusil, projectile mortel en métal (ou fortement dissuasif en caoutchouc), avec les balles de caoutchouc ou plastique utilisées dans différents jeux  : tennis (entourées certes de feutrine collée), ping-pong, etc…
Qu’en est-il dans le domaine de la Pelote Basque ? Comme les dernières citées, les balles de nos jeux sont faites d’un matériau homogène moulé industriellement : du caoutchouc, en l’occurrence. Elles peuvent être pleines pour certaines spécialités de compétitions régionales ou nationales de « paléta » dites pour « gomme pleine », ou creuses pour les spécialités internationales de « paléta » pour « gomme creuse » et de « frontennis », gérées par les fédérations nationales ou internationale.
Ces balles, dans les deux cas, pleines ou creuses, offrent aux joueurs de loisirs une grande variété de couleurs et de vivacités adaptées à leur niveau.

A suivre…

ACTUALITES

Biarritz, au Plaza Berri

Biarritz, au Plaza Berri

Exposition sur la cancha aved Peio Gonzalez, Kide de Pilotazain, fabriquant de xistera, Alza (Palas) et les frères puntistes Tambourindegi, pros de la spécialité et « zestero » (fabricants de xistera de cesta punta et des pelotes appropriées). Nous sommes accueillis...

read more
Journée du Patrimoine 2018

Journée du Patrimoine 2018

Présentation lors de la journée du patrimoine, le 15 septembre 2018 Bota Luze, Pasaka et jeu de paume en démonstration au trinquet Louis Etcheto de l'Aviron Bayonnais. Merci Stéphane DARRIEULAT (Vice-Président de l'Aviron Bayonnais Pelote Basque) pour les...

read more

Le remonte de retour 10 ans après

Sud-Ouest publie un article pour présenter le retour du remonte, à Hendaye, le lundi 6 août 2018. Information, en guise d' « opinion » qui n'engage que son auteur. "Jaime Agirre de la Fondation Remonte s'était adressé, l'an dernier, au Comité Territorial Pelote Basque...

read more

Suivi du Tournoi Bota luze

La phase Brassage de ce second Tournoi s'est déroulée comme prévu le 7 juillet à partir de 14 heures. Les 5 joueurs présents se sont confrontés en kiniélas de 3 jeux en variant la composition des équipes. Henry et J. Noel, arrivés en tête devant Tommy et Jakes...

read more

Suivi des Tournois d’été au Trinquet Louis Etchéto

1er tournoi : Xoko tête à tête, journée brassages le 23 6 18. 3 présents seulement qui ont disputé sportivement leurs chances en Kiniela de 5 points chaque partie (16 jouées). Les 3 présents sont donc qualifiés. Puis, sur proposition de Frantxoa, kiniela amicale en 1...

read more

Rejoindre l’association

15 + 4 =